mercredi 14 juillet 2010

meditation quotidienne du DALAÏ-LAMA



188




"Selon le bouddhisme, la réflexion sur la réalité de la
souffrance ne débouche jamais sur le pessimisme ou le désespoir.

Elle conduit à découvrir les causes premières de nos malheurs :

- Le désir, la haine, et l'ignorance et à s'en libérer.

l'ignorance veut dire ici l'incompréhension de la nature
réelle des êtres et des choses. Elle est à l'origine des deux autres poisons.
Lorsqu'elle disparaît, le désir et la haine n'ont plus de fondement, et la
source de la souffrance est tarie.

Il en résulte un bonheur spontanément altruiste qui n'est
plus à la merci des émotions négatives".
LE DALAÏ - LAMA