dimanche 13 avril 2014

L’œuf de caille, une arme puissante contre les allergies !
1Un tout petit œuf serait doté de très grands pouvoirs thérapeutiques : la science se charge de nous le démontrer. Ce qui fait de l’œuf de caille un recours privilégié contre les allergies, et peut-être contre bien d’autres pathologies encore, car l’exploration de ses nombreuses possibilités n’en finit pas de nous révéler ses qualités…

Une action particulièrement efficace

L'aventure scientifique de l’œuf de caille débute en 1960, lorsqu’un éleveur de cailles français (R. Cordonnier) observe la disparition progressive de l'asthme et de la dyspnée de son épouse (allergie : plume, poussières, poils de chien), après l’absorption régulière d’œufs de caille.


Cette observation se confirme par un autre éleveur qui expérimente la même thérapeutique dans son entourage. Un double constat qui éveille tout l’intérêt du Dr Truffier.  
A l'aide d’études sur un large échantillon de patients (soit 5.000 "cures" proposées en 10 ans), celui-ci constate à son tour les propriétés thérapeutiques de l’œuf de caille. En 1968, ses études se portent d’abord sur l'asthme, puis sur les maladies allergiques dans leur ensemble ainsi que sur certaines maladies de peau (prurigo, eczéma, psoriasis)…